octobre 11, 2021

Authenticité : Pourquoi cette compétence importante est-elle négligée à l’école ?

L’authenticité se traduit par une idée, quelque chose que personne ne pourra jamais reproduire, puisqu’elle ne peut pas la considérer à travers vos yeux. Chacun a sa propre définition de l’authenticité. Plutôt qu’un mot, l’authenticité se définit comme un concept. Il combine notre créativité et notre perspective individuelle sur un sujet ou une situation.

Ce que l’authenticité signifie pour nous et la façon dont nous la percevons fluctuent tout au long de notre vie. Néanmoins, une chose demeure immuable : Originalité et authenticité vont de pair. Les deux ont plus à voir avec la découverte de soi et une compréhension plus profonde de nous-mêmes, qu’avec la façon dont les autres définissent l’originalité.

Se démarquer et être unique est devenu un idéal prôné à notre époque d’information et de technologie. Médias sociaux, articles sur les blogs… nous sommes partout confrontés aux termes  d’originalité ou d’authenticité. Ainsi que des exemples de la manière dont nous devrions nous efforcer de l’incarner.

Mais par où donc commenceriez-vous ? Il est si facile de se laisser influencer en se concentrant sur la reconnaissance instantanée plutôt que sur les avantages et le développement à long terme. L’authenticité signifie que vous donnez une tournure particulière à une perspective ou à une idée. Cependant, faire les choses à sa façon et s’exprimer librement peut constituer un défi si cela ne correspond pas aux normes communes. Malgré cela, le fait de partager vos idées avec le monde entier peut vous mener vers des endroits et des personnes qui vous soutiendront.

Les défis d’être original et authentique à l’ère des médias sociaux

La profusion de connaissances et d’informations disponibles de nos jours contribue à accroître la pression et l’inquiétude, même chez les personnes les plus confiantes. La pression d’être social, la pression de suivre les tendances, la pression de suivre l’évolution constante de la technologie. Vos inquiétudes vont de votre popularité sur les médias sociaux à la qualité de votre contenu.

Se démarquer et déjouer les attentes que le monde, les autres, se font de vous, est une expérience éprouvante. Un pari risqué : Diriger vos pas sur des routes que personne n’a empruntées auparavant pourrait vous valoir à la fois des louanges et des railleries.

Nous sommes constamment confrontés aux termes d’originalité ou d’authenticité. Ainsi que des exemples de la manière dont nous devrions nous efforcer de l’incarner.

Aussi libérateur que cela puisse être de faire le grand saut, tout le monde ne se sent pas capable de gérer le risque d’être rejeté ou exclu. Le prix à payer peut sembler élevé si vous recevez du mépris plutôt que des encouragements. Surtout si vous êtes rejeté par votre famille et vos amis.

Ce commentaire plein d’esprit. Cette citation sincère et profonde sur la vie. Vous pensez que tout cela est original. Finalement, vous vous rendez compte que quelqu’un l’a déjà dit quelque part et à un moment donné. Cela signifie-t-il que vous n’avez rien d’intéressant à dire qui puisse être considéré comme original ? En tant qu’êtres humains, nous nous appuyons sur des idées qui nous ont précédés, même lorsque quelque chose a déjà été dit. Grâce à cela, nous proposons nos propres réponses et perspectives uniques. Alors oui, cela vaut la peine de partager notre vision des choses, même si quelqu’un d’autre l’a déjà fait !

À l’école, l’authenticité est enfouie sous la standardisation et la pression du temps

L’authenticité n’a pas la cote à l’école. Même si les enseignants sont passionnés par l’idée d’encourager la créativité de leurs élèves, le manque de temps et de ressources peut limiter leurs capacités.

On attend souvent des étudiants qu’ils se comportent de certaines manières pour obtenir une note spécifique. Lire un article et l’analyser selon les instructions données. Écrire la réponse à une question mathématique qu’ils ont résolue. Pour obtenir des notes plus élevées, ils doivent être nuancés ; et aussi détaillés et complets que possible dans leurs réponses.

À première vue, on pourrait croire que les étudiants sont autorisés à exprimer leurs idées, à faire preuve de liberté d’esprit et d’originalité dans la façon dont ils présentent leurs arguments, leurs raisons ou leurs solutions. Au lieu de cela, la plupart des méthodes d’analyse, d’apprentissage et de réalisation des travaux des étudiants sont standardisées pour diverses raisons.

Dans l’enseignement public tel qu’il existe dans le monde, il est essentiel de disposer d’un système de notation, d’exigences et d’examens réglementés pour mesurer les performances et les compétences. Prendre un chemin différent et une manière alternative de résoudre des tâches ou d’apprendre peut, selon l’approche de votre enseignant et du système scolaire, entraîner des difficultés.

Les écoles transmettent des informations et des connaissances précieuses, mais par le biais d’un apprentissage « par cœur ». Les étudiants sont interrogés sur des questions et apprennent la réponse. Le développement d’une pensée orientée vers des solutions, originale et critique est rarement toléré. Même si les éducateurs voient l’importance de ces compétences, différents facteurs peuvent rendre difficile leur application dans leur travail quotidien.

Authenticité : Osez en discuter

L’authenticité est un mot lié à de nombreuses hypothèses et attentes. Les enseignants et les étudiants n’ont peut-être pas la même compréhension du concept d’authenticité. Quand j’étais au lycée, nous n’avons jamais dialogué sur l’authenticité en soi. Personnellement, ce mot n’a pas toujours été facile à saisir. Être original signifie créer quelque chose de nouveau ; c’est le sens que mon esprit a immédiatement associé au mot. Il m’a fallu un certain temps, cependant, pour ne pas considérer cette « création de quelque chose de nouveau » comme l’invention de quelque chose qui n’existe pas sous une forme ou une autre. Vous pouvez présenter votre point de vue unique à la discussion, et c’est normal que cela suffise.

Le dialogue qui doit avoir lieu va dans les deux sens : les enseignants et les étudiants doivent comprendre les attentes des deux côtés. Toutefois, les enseignants doivent avant tout veiller à créer un environnement dans lequel les étudiants se sentent suffisamment en sécurité pour poser leurs questions et révéler leurs préoccupations. Notamment au sein des classes dans lesquelles les étudiants sont parfois plus réservés.

Les enseignants devraient garder à l’esprit que les étudiants sont les mêmes qu’autrefois : Incertains, un peu craintifs peut-être, mais aussi curieux et avides de comprendre et d’apprendre. Dans un environnement sûr et compréhensif, cette curiosité et cette volonté d’apprendre se transforment en idées originales et en expression personnelle pleine de confiance.

Plus de blogs sur l’originalité :

This website uses cookies to improve the site’s overall user experience and performance. Read more here.